Tendances des acheteurs immobiliers en Suisse - Rapport Properstar 2021

Les effets de la pandémie ont radicalement changé les comportements des consommateurs et les tendances d'achat/vente sur les marchés immobiliers. Dans cet article, nous mettons en exergue l'activité des acheteurs de biens immobiliers en Suisse en 2021, en présentant les dernières tendances en matière de recherche de biens immobiliers à partir de notre base de données de contacts, des résultats des questionnaires d'enquête Properstar et de la validation par recoupement de sources de confiance.

 

Préférences des acheteurs

 

Les citadins ne rêvent plus de passer le week-end à l'étranger, mais plutôt dans leur chalet suisse! L'immobilier dans certaines régions de montagne a enregistré une augmentation sans précédent de l'activité de recherche et d'acquisition de résidences secondaires. Selon les agents, rien ne semble dissuader ces acheteurs, car certains chalets n'ont accès ni à l'eau ni à l'électricité et sont parfois même acquis sans visite préalable des lieux. (1)

Les Suisses redécouvrent leur pays et recherchent des biens immobiliers qui offrent un espace adapté à leur nouvelle vision du travail à distance, offrant un accès à la nature en dehors des villes et des espaces adaptés à leur famille.

 

Tarifs 

 

La forte demande de résidences et la faiblesse de l'offre en 2021 ont fait grimper les prix de l'immobilier. La demande est principalement générée par les acheteurs qui souhaitent utiliser les logements eux-mêmes, comme résidence secondaire ou pour les vacances.

 

L'augmentation de la valeur des propriétés en moyenne, en 2021, est la suivante: 

  • Appartements :  +7.3%
  • Maisons unifamiliales : +6,9%

 

En raison de l'évolution des besoins en logements induite par la pandémie et d'un solide plan de relance économique dans le pays, les acheteurs voient l'intérêt de l'immobilier résidentiel comme un atout.  

Le prix moyen des maisons est de 1 100 000 CHF et le prix moyen des appartements sur le marché est de 720 000 CHF. (3) 


Les 
propriétés les plus chères de Suisse romande se trouvent dans les cantons de Genève et de Vaud, suivis du Valais  certaines localités ont connu une hausse de prix notable. 

Taux de vacances 

 

La pandémie a provoqué un renversement de tendance rapide dans les logements vacants en Suisse. Bien que cette tendance aie déjà été en cours, le COVID-19 l'a accélérée - à un rythme surprenant. Selon l'Office fédéral de la statistique, le taux de logements vacants a baissé en 2021 pour la première fois en 11 ans, passant de 1,72 % à 1,54 %.  

Quelques facteurs induits par la pandémie qui influent sur la baisse des taux d'inoccupation des logements: 

  • Moins de nouvelles constructions : la perturbation de la chaîne d'approvisionnement a entraîné des retards dans l'achèvement des lotissements. 
  • Immigration massive : + 13 000 personnes en Suisse l'année dernière, car le nombre de personnes quittant la Suisse a diminué de manière plus importante que l'afflux de nouveaux résidents.
  • Aide fiscale durant la pandémie : augmentation de la demande interne de logements.
  • Travail à domicile : le nombre croissant de personnes travaillant à domicile a entraîné une hausse de la demande d'espace.


Bien que cette tendance se soit accélérée en 2021, il est peu probable qu'elle se poursuive à son rythme actuel et elle devrait ralentir en 2022. L'activité de construction est susceptible d'augmenter lorsque les contraintes de production liées à la pandémie seront allégées. En outre, le nombre croissant de personnes retournant au bureau et aux activités sociales devrait entraîner une nouvelle diminution de la tendance structurelle à construire des appartements plus grands en dehors des grandes villes. (4)

 

Les recherches de propriété

 

Les données issues de nos contacts Properstar montrent que les demandes de propriétés en Suisse ont augmenté de manière constante tout au long de 2021. L'activité des acheteurs et locataires au cours des deuxième et troisième trimestres était en moyenne supérieure de près de 10 % à celle des deux premiers trimestres de l'année.

Nos données montrent que 53,7% des contacts recherchent des propriétés à louer en Suisse, tandis que 45,6% recherchent des propriétés à acheter.

En ce qui concerne les types de biens, les appartements enregistrent le taux d'activité le plus élevé, avec 67,2 %, suivis des maisons, avec 23,6 %, et des terrains, avec 1,9 %. 

Voici un résumé du pourcentage de l'activité totale des contacts en Suisse Romande:

Le ranking des principales régions romandes

  • 42,2% Vaud
  • 17,5 % Genève
  • 16,8 % Valais
  • 5,9% Fribourg


Le marché des résidences a été particulièrement dynamique cette année car les communes de la rive gauche de Genève sont très demandées et sont privilégiées par les acheteurs potentiels. Les communes de Vandoeuvres et de Troinex sont également très attractives en raison de leur localisation, qui est à la fois très proche du centre ville tout en offrant une formidable qualité de vie dans un environnement vert protégé. (5) 

En creusant un peu plus, nous avons découvert que les acheteurs effectuant des recherches dans les principales régions étaient plus intéressés par des propriétés dans ces districts : Lausanne, Riviera-pays-d'Enhaut, Nyon, Ouest Lausannois et Sierre, par ordre décroissant. 

 

L'immobilier dans les montagnes suisses

 

L'intérêt pour les Alpes suisses a augmenté. Voici les principales stations alpines et l'augmentation de l'activité des acheteurs, d'une année à l'autre:  

>   5x Gstaad
>   4x Verbier
>   2x S. Mortiz
>   1.5x Zermatt

 

Malgré la crise sanitaire, l'immobilier de luxe est florissant en Suisse, avec des prix qui augmentent à plus du double de la moyenne du marché. Il est question de 9% de croissance. L'augmentation de la demande dans le segment de l'immobilier de luxe a fait grimper les prix à partir de 2020 et la tendance s'est poursuivie tout au long de l'année 2021, d'autant plus que la demande a dépassé l'offre.  

 

Les demandes de propriétés par fourchette de prix 

 

Les demandes d'achats de biens immobiliers 2021 ont suivi les fluctuations de la pandémie. Toutefois, la confiance des acheteurs n'a pas été négativement affectée dans l'ensemble, car le marché immobilier suisse est considéré comme un placement d'actifs. 


En septembre et en octobre, les ventes de propriétés de luxe de plus de 2,5 millions de CHF ont atteint un pic de près de 5,5 % des ventes, tandis que les ventes de propriétés à prix plus bas (entre 400 000 et 1 million de CHF) ont dominé au début des mois de février et d'avril. L'activité moyenne des ventes de propriétés dont le prix est compris entre 1 et 2,5 millions de francs suisses est restée stable, avec une moyenne de près de 13 % pour l'année. 

 

Analyse du marché

 

Le coût de l'achat d'un logement en Suisse a continué à augmenter tout au long de 2021 et les experts du marché prévoient que cette tendance se poursuivra en 2022. 

  • Le marché suisse de l'investissement immobilier reste attractif et sera porté par plusieurs facteurs cette année :  
    >   Durabilité : la technologie des infrastructures intelligentes prend de plus en plus d'importance dans le développement des projets immobiliers.  
    >   Pandémie de COVID-19 : peut continuer à influencer le marché en conservant l'immobilier résidentiel en tant qu'investissement attrayant. 
    >   Une pression supplémentaire et des hausses de prix dans le secteur relatif à la Stratégie énergétique 2050 et la réduction connexe des émissions de CO₂. 

 

La reprise après la pandémie devrait intervenir au cours des trois prochaines années dans la plupart des secteurs de l'immobilier, et les experts estiment que les meilleurs résultats seront enregistrés dans les hôtels de loisirs et les micro appartements, suivis des espaces de travail et des immeubles de bureaux. (6) 

Sur l'ensemble du marché suisse, nous constatons que le manque d'alternatives d'investissement, la pression élevée sur les investissements et l'incertitude économique permanente poussent les acheteurs à considérer l'immobilier comme une classe d'actifs. Le marché immobilier suisse est considéré comme un havre de sécurité qui résiste mieux aux crises que d'autres pays. 

 

 

Sources:

(1) Radio Télévision Suisse

(2) Swiss Real Estate Offer Index

(3) RealAdvisor

(4) Credit Suisse

(5) Capvest Advisors

(6) Ernst & Young Limited

email-1

Abonnez-vous à notre newsletter

Articles récents

  • 20 juin 2022 16:17:16 |
  • Shanna Mawer

Les crédits hypothécaires à partir de 60 ans

  • 20 mai 2022 15:52:00 |
  • Properstar Marketing

Properstar lance la vente immobilière en 14 jours